10 mars 2008

LES PRECIPITATIONS

Définition

En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des gouttelettes d'eau qui, ayant été soumis à des processus de condensation et d'agrégation à l'intérieur des nuages, sont devenus trop lourds pour demeurer en suspension dans l'atmosphère et tombent au sol.

Les types de précipitation

Les précipitations peuvent se traduire sous plusieurs aspects. Tout d'abord, la pluie, les crachins, les averses, font partis des précipitations, tout comme la bruine, les ondées, le grain, les orages, les cataracte, les déluges, les trombes, le serein, etc. Ensuite, la neige, la grêle et le grésil sont classés dans les précipitations solides. Les précipitations occultes comprenne la rosée, les gelées blanches ainsi que le givre. Et enfin, sortant de toute catégorie, les pluies acides sont mises à part.

Quels procédés utilisent-ont pour mesurer ces précipations ?

Le pluviomètre est un instrument météorologique destiné à mesurer la quantité de pluie tombée pendant un intervalle de temps donné. On présuppose que l'eau des précipitations est uniformément répartie et qu'elle n'est pas sujette à évaporation. Le résultat de la mesure s'exprime en millimètres ou bien en litres par mètre carré.

untitledpluviomètre

Posté par eosbabz à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur LES PRECIPITATIONS

Nouveau commentaire